Dendrotech - Dendrabase™ : Château de Panloy - Port-d'Envaux (17285)


Accueil > Dendrabase™ > Château de Panloy - Port-d'Envaux (17285)

Informations générales (1)
Fiche mise à jour le 03 octobre 2018
SiteChâteau de Panloy
DépartementCharente-Maritime (Nouvelle-Aquitaine)
CommunePort-d'Envaux - 17285
Esta  /  Longitudeb414016    /    -0.68598
Norda  /  Latitudeb6533611    /    45.84206
aLambert 93 (m) / bRGF93 (degrés décimaux)
Sites à proximité km


Liste des interventions sur le site
N° InventaireResponsable(s)FinancementsAnnée
DT-2018-050Atelier d'Architecture Nathalie LambertM. Grailly (de)2018


Datations (2) (3) (4) des éléments en bois prélevés dans le site
12 bois datés sur 15 bois échantillonnés
ensemble  Colombier  
Charpente de couvrement
Fermes secondaires [mise en oeuvre] : aut.-hiver 1620/21d
Enrayures et lanternon [mise en oeuvre] : aut.-hivers 1748/49d et 1749/50d [abattages successifs]



Moyennes dendrochronologiques associées (5)
NomEssencePériode couverteFiabilité de la datation
PanloyChateau.004chêne (Quercus sp.) 1537 ~ 1620acquiseConsulter la fiche
PanloyChateau.103chêne (Quercus sp.) 1689 ~ 1749acquiseConsulter la fiche


Documentation graphique
Château de Panloy [Port-d'Envaux - 17285] : Colombier vu depuis le sud

[+ Agrandir l'image]


Château de Panloy
[Port-d'Envaux - 17285]
Colombier vu depuis le sud
Château de Panloy [Port-d'Envaux - 17285] : Colombier, charpente de couvrement, enrayure basse

[+ Agrandir l'image]


Château de Panloy
[Port-d'Envaux - 17285]
Colombier, charpente de couvrement, enrayure basse
Château de Panloy [Port-d'Envaux - 17285] : Colombier, charpente de couvrement, lanternon

[+ Agrandir l'image]


Château de Panloy
[Port-d'Envaux - 17285]
Colombier, charpente de couvrement, lanternon
Château de Panloy [Port-d'Envaux - 17285] : Colombier, charpente de couvrement, lanternon : marques d’assemblage tracées au crayon

[+ Agrandir l'image]


Château de Panloy
[Port-d'Envaux - 17285]
Colombier, charpente de couvrement, lanternon : marques d’assemblage tracées au crayon
Château de Panloy [Port-d'Envaux - 17285] : Colombier, charpente de couvrement, enrayure basse : millésime de 1750 en sous-face de l’entrait principal

[+ Agrandir l'image]


Château de Panloy
[Port-d'Envaux - 17285]
Colombier, charpente de couvrement, enrayure basse : millésime de 1750 en sous-face de l’entrait principal
Château de Panloy [Port-d'Envaux - 17285] : Colombier, charpente de couvrement : au second plan, vestiges de la charpente originelle

[+ Agrandir l'image]


Château de Panloy
[Port-d'Envaux - 17285]
Colombier, charpente de couvrement : au second plan, vestiges de la charpente originelle


Notes

(1) Les documents de ce site web sont publiés par DENDROTECH™. La reproduction des informations qui s’affichent à l’écran est autorisée sauf à des fins commerciales et sous réserve de la mention de la source, du ou des responsables de l’opération, et du ou des commanditaires de l’analyse, sous la forme :

Référence électronique
DENDROTECH™ - Fiche intitulée "Château de Panloy - Port-d'Envaux (17285)"
> DT-2018-050 / Atelier d'Architecture Nathalie Lambert / M. Grailly (de)
mise à jour : 03 octobre 2018
URL : https://www.dendrotech.fr/fr/Dendrabase/site.php?id_si=033-75-17285-0001

Cette autorisation ne couvre pas les écrans de navigation, les logos et les images pour lesquels toute reproduction, totale ou partielle, ou imitation, est interdite, sans l’accord exprès, préalable et écrit de DENDROTECH™.

(2) Attention : les dates fournies sur le site correspondent aux dates d'abattage des arbres ; selon le système de notation mis en place par P. Hoffsummer (Université de Liège, Belgique), elles sont suivies d'un «d» pour «dates obtenues par dendrochronologie». Par extension, une date d'abattage revient le plus souvent à dater la structure elle-même ; les textes anciens, la dendrochronologie et l'archéologie du bâti ont en effet depuis longtemps prouvé l'emploi de bois dits «verts» (c'est-à-dire fraîchement abattus) dans la charpente. Ces dates sont ici mises en relation avec les faits archéologiques qui s'y associent (phases de construction, de réparation, remaniement...).

(3) Estimation établie selon l’écart-type fixé par le Laboratoire de Chrono-Environnement (UMR 6249) de Besançon, soit 19±15 de cernes d’aubier dans 96,5% des cas, et à partir de l’observation des pièces de charpente avant et après échantillonnage (aubier quasi-complet ou cambium partiellement détruit par le carottage).

(4) Le système de notation suivant a été adopté pour les datations des phases d'abattage (coupes des arbres) :

- printemps 1500d : cambium observé - absence de bois final,
- aut.-hiver 1500/01d : cambium observé - présence de bois final,
- année 1500d : cambium observé - saison indéterminée,
- [1500-02d] au plus tard : cambium non conservé (état de surface du prélèvement dégradé),
- [1500-05d] au plus tard : aubier quasi-complet - abattage au plus tard dans les 5 années qui suivent le dernier cerne mesuré,
- [1500-29d] : présence d'aubier - application de l'écart-type fixé par le Laboratoire de Chrono-Environnement de Besançon,
- après 1500d : absence d'aubier - terminus post quemdate après laquelle l'abattage des arbres est intervenu.

(5) Les séries de largeurs de cernes sont accessibles aux chercheurs dans le cadre de conventions de recherche.


                         
Accueil    |   Contact   |   Liens   |   RSS RSS
© 2008-2018 Dendrotech
Réalisation : hippocampe.com / dendrotech.fr